Assemblée Générale Ordinaire de 2019

Avant propos : Lors de chaque Assemblée Générale, les Présidents de commission présentent un rapport d'activité de l'année écoulée ; voici celui réalisé par la commission urbanisme sur le nouveau PLU. Je tiens à remercier Monsieur Alain Vigneron pour sa présentation aussi claire que pédagogique. Ces remerciements s'adressent aussi aux membres de cette commission, Messieurs Denis Cosnard et Jean-Claude Devyver.

Yves MASSOT

Rapport des travaux de la Commission urbanisme présenté par Monsieur Alain Vigneron

Les documents du nouveau PLU ainsi que le rapport du commissaire enquêteur concluant l'enquête publique le portant à la connaissance des Tourangeaux, fin de l'an dernier, sont consultables sur le site internet de la ville de Tours. Dans ce rapport sont explicités les quatre grands axes d'évolution du PLU qui sont les suivants :

 

1°) La réorganisation complète de la nomenclature de zonage afin de mieux prendre en compte les identités de quartiers. Notre quartier de St Symphorien est ainsi concerné par cinq types de zone :

  • Zone à forte valeur patrimoniale.

  • Sites d'intérêt paysager.

  • Zone de cohérence urbaine.

  • Zone de lotissements composés.

  • Zone mixte à dominante d'habitat.

Chaque zone a des orientations et des contraintes spécifiques pour le bâti, l'environnement, les espaces verts etc...

 

2°) La révision du plan des hauteurs maximales. La hauteur calculée inclut maintenant le niveau de l'attique éventuel en haut du nouveau bâti. Quasiment toutes les hauteurs ont été revues à la baisse. Ceci correspond à un étage en moins, ou plus selon la zone, par rapport à l'ancien PLU.

 

 3°) Le renforcement des dispositifs de préservation des paysages et du patrimoine bâti. 150 îlots de verdure (publics et privés) ont été répertoriés sur l'ensemble de la ville ainsi que des arbres remarquables et 4100 bâtiments à protection patrimoniale. Leur répertoire est dans le nouveau PLU avec les règles spécifiques de préservation.

 

4°) Le renforcement de l'urbanisme de projet à travers le dispositif des OAP*. Son but est de maîtriser la politique et la cohérence de renouvellement urbain. Dans notre quartier, sont concernées les OAP des Tourettes, de Maginot-Archambault, et de Gentiana-Pinguet-Guindon. Ces orientations complètent les règles du PLU, sur la zone en question, en introduisant éventuellement des contraintes supplémentaires pour les promoteurs.

 

Au-delà de ces quatre grands axes de révision souhaités et défendus par Pitrichacha auprès des services de l'urbanisme de la Mairie ces dernières années, on retrouve aussi les évolutions complémentaires suivantes :

  • D'abord, la construction d'immeuble avec façade à l'aplomb du trottoir ne sera plus systématisée. Elle sera assujettie à la configuration existante du voisinage.

  • Ensuite, le nombre de places de stationnement ne pourra plus être inférieur au nombre d'appartements. Selon la taille de ces derniers, il sera de 1 à 1,3 fois ce nombre. On avait néanmoins proposé plus encore...

 

La Participation des tourangeaux à cette enquête publique a été faible : 82 interventions écrites dans les registres en Mairie ou par internet (dont à peine 10 à la Mairie du Beffroi, idem à celle de Ste Radegonde). Est-ce-que ce nouveau PLU a suscité un certain consensus ou du désintérêt ?

Les suggestions et critiques exprimées par les 82 intervenants sont reprises sous forme de tableau dans le rapport avec les commentaires du commissaire enquêteur et les réponses du Service de l'urbanisme.

Les remarques des concitoyens dans les registres sont parfois aux antipodes les unes des autres. Par exemple, à propos de la règle des hauteurs de construction, dans un même quartier, selon qu'on privilégie la valeur commerciale de sa propriété ou la préservation de l'aspect paysagé et environnemental de son quartier, les avis pouvaient être totalement opposés ! Par ailleurs, certains promoteurs y exprimaient une réelle nostalgie pour l'ancien PLU ! Comme quoi sur ce sujet de l'urbanisme et du PLU il est très difficile de satisfaire tout le monde...

 

On passe donc à un nouveau PLU moins permissif pour les promoteurs que le précédent. Il devrait susciter plus de cohérence et d'apaisement dans les nouveaux projets avec une meilleure prise en compte des typologies de quartier et de l'environnement. Sera-t-il plus consensuel ? L'avenir en sera juge...

 

Ce nouveau PLU est le résultat d'un long travail auquel Pitrichacha a participé très activement dès 2011, d'abord en faisant remonter en Mairie les nombreux problèmes et inquiétudes rencontrées avec l'ancien PLU au fil des projets immobiliers sur notre quartier, puis en proposant une série d'axes d'évolution pour réviser le PLU qu'on retrouva dans la charte pour la qualité urbaine de la Mairie en 2015, enfin en participant à de nombreuses réunions et groupes de travail sur ce sujet avec les services de la Mairie.

 

Ce fut un travail essentiel pour faire bouger les choses et sortir d'un climat très conflictuel vis à vis de cet urbanisme rejeté par de nombreux riverains du quartier. Ce travail de longue haleine a été réalisé grâce au soutien fidèle de nos adhérents sans lequel il n'aurait pu être mené à son terme.

 

*Nota Bene : Les orientations d'aménagement et de programmation (OAP) sont des dispositifs d'urbanisme opérationnel apparus en France en 2010 avec la loi Grenelle II et codifiés à l'article L. 151-6 du Code de l'urbanisme.

 

Alain VIGNERON 

Assemblée Générale Ordinaire de 2017

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now