Rechercher
  • Pitrichacha

Compte-rendu de la Réunion avec les élus du 13 avril 2017


La réunion, que nous avions organisée le 13 avril 2017 en soirée, a permis de débattre avec nos élus ( Mme Lepron adjointe à l'urbanisme, M. Massot adjoint à la circulation et l'environnement, Mme Oger adjointe de quartier) sur les sujets de l'urbanisme, de la circulation et de la voirie. Devant une assistance d'environ quarante personnes du quartier, une vingtaine de questions ont été déroulées durant la soirée. Celles-ci avaient été portées à la connaissance des élus une semaine avant pour leur permettre de charpenter leurs réponses. Au fil du déroulé des questions, des personnes de l'assistance sont normalement intervenues pour témoigner ou approfondir un problème particulier. Certaines ont parfois oublié que de nombreuses questions importantes, pour le reste de l'assistance, restaient à débattre dans un temps limité et qu 'on ne pouvait consacrer toute la soirée sur le sujet qui les préoccupait. Il nous a donc été nécessaire, de temps en temps, d'intervenir en interrompant certains échanges devenant trop envahissants pour laisser place aux questions suivantes. Après plus de deux heures de débat, parfois nerveux, de nombreux sujets ont été abordés avec des réponses de nos élus exhaustives dans certains cas, ou laissant apparaître le chemin restant à parcourir... Le retour de satisfaction sur cette réunion est très positif pour une grande majorité de l'assistance. Seule la Mairie s'est montrée critique en focalisant sur les quelques interventions polémiques ou jugées agressives de la part de rares personnes et en dénigrant ainsi la qualité de l'animation par Pitrichacha lors de ce débat. A l'opposé, certains adhérents ont considéré que Pitrichacha avait fait frein à un débat plus débridé avec les élus!! Comme quoi on peut avoir une vision radicalement différente en fonction du côté de la scène ou on se situe ... La Mairie nous a donc fait parvenir un courrier de réprobation auquel nous avons répondu. Une réunion avec le Maire et ses élus concernés s'en est suivie le 8 Juin au cours de laquelle nous nous sommes vivement et concrètement expliqués sur le sujet. Vous trouverez ci-après les deux courriers et vous laissons juge, en particulier pour les présents à la soirée débat, de l'opportunité des propos respectifs... Merci par avance de vos retours de commentaire.

Voici le courrier de M. Massot

L'ADJOINT AU MAIRE Yves MASSOT Téléphone : 02.47.21.62.98 Télécopie: 02.47.21.64.06 Courriel : m.grimaud@ville-tours.fr Site Internet : www.tours.fr

Tours, le 26 avril 2017

Madame Marie-France MAHAJOUB Présidente de l'Association Pitrichacha 88 Avenue Maginot 37100 TOURS

Madame la Présidente, Après la soirée d'échange du 13 avril dernier avec les membres de l'Association Pitrichacha, je me permets de vous faire part de mes impressions, de mon ressenti et de mes déceptions. Mes inquiétudes sur le déroulement de cette soirée étaient fondées et mon souhait d'obtenir les questions à l'avance avait plusieurs raisons : 1. Préparer les réponses adéquates, pertinentes et constructives. Vous avez pu constater que nous sommes venus avec des éléments factuels et des réponses précises. 2. Canaliser certains de vos membres qui viennent à ce genre de soirée pour jeter leur dévolu sur notre municipalité et attacher les élus présents au pilori. Vous avez constaté comme moi que certaines personnes ont encombré les débats pour déballer leur « savoir » et ont fait preuve d'intolérance, refusant tout échange. L'animation et la qualité des débats n'ont pas été à la hauteur de nos espérances et les questions écrites n'ont pas résisté face au flot de questions et d'interventions diverses et non maîtrisées. Cette situation n'est pas tolérable et est irrespectueuse à notre encontre ; au lieu d'avoir un dialogue constructif, nous avons assisté à un jeu de massacre organisé. Je déplore vivement que des questions d'ordre plus général ne nous aient pas été posées comme par exemple : • La métropole ; quels enjeux pour demain, • Les projets de la ville, • La transition énergétique ; la loi et son application sur notre territoire, • La Smart-City et l'organisation des services pour demain, • L'organisation des transports en commun et son impact sur la vie des habitants, sur l'urbanisation, sur les économies de CES (gaz à effet de serre) et sur la pollution, • L'alimentation, les circuits courts, l'agriculture périurbaine, le bio et les incidences sur la santé, • La pollution et les incidences sur la santé publique ; les remèdes et les solutions. • Etc...

De temps à autre, il faut savoir dépasser le seuil de sa maison et regarder au-delà des limites du quartier et ce d'autant plus que c'est volontiers que notre équipe municipale prend part à ce type d'exercice. Comme vous le constatez, je n'utilise pas la langue de bois (cf le billet de JMA de votre dernier bulletin). En retour et de façon à ce que les choses soient bien claires pour tout le monde, je souhaiterais que ce courrier soit porté à la connaissance de vos adhérents. Dans le cas contraire, vous comprendrez qu'il sera difficile aux élus de la ville de participer à l'avenir à ce genre de réunion. Je vous prie de croire, Madame la Présidente, à l'expression de mes meilleures salutations.

La réponse de Pitrichacha

Monsieur l'Adjoint au Maire, Tout d'abord je vous remercie de me faire part de vos sentiments et observations quant à la réunion publique préparée par notre association le 13 avril dernier. Organiser un débat sur les thèmes de l'Urbanisation, la Circulation et la Voirie entre élus et concitoyens n'est pas un exercice facile. En effet, et comme vous avez pu le constater, les habitants de nos quartiers, excédés, vivent dans un climat de grande inquiétude. La raison est une urbanisation dense et anarchique qui engendre parfois des situations dramatiques. Ils vous l'ont fait ressentir dans les échanges quelque peu « rugueux » que vous avez dû subir. Peut-on le leur reprocher ? Comme convenu, les questions proposées par les habitants vous ont été préalablement adressées afin d'y répondre avec justesse. Ce qui n'a pas empêché, au cours de cette soirée, l'intervention de quelques personnes excédées par autant d'incompréhention de la part des élus. C'est pour cela que vous avez été « accroché » avec véhémence par certaines d'entre elles. Pouvions-nous l'éviter ? Il faut se rendre sur le terrain pour comprendre les erreurs commises par l'acceptation de certains permis de construire autorisant les promoteurs d'insérer de nouvelles constructions entre les pavillons et autres immeubles. C'est pourquoi, j'invite votre équipe municipale à dépasser le seuil de ses bureaux, au-delà des limites de la Mairie afin de visiter nos quartiers et de prendre conscience des conséquences désastreuses qu'engendre une telle urbanisation (problèmes de circulation et de stationnement urbain, dégradation de la qualité de vie...). Vous me ferez bien l'honneur d'être votre guide pour cette visite. Je ne m'étendrais pas sur la disparition totale de grands espaces verts privés (jardins arborés) immuablement remplacés par du béton. S'opposer à une urbanisation massive entraînant un bétonnage excessif et à une voirie délaissée était une des promesses du candidat Babary aux municipales 2014. Il souhaitait une urbanisation harmonieuse et respectueuse. Est-ce le cas ? Enfin, vous déplorez que des questions d'ordre plus général n'aient pas été abordées telles que la métropole, les projets de la ville, la transition énergétique... Je vous rappelle, Monsieur, que ces questions n'avaient pas leur place compte tenu des thèmes choisis pour cette réunion. Pour l'avenir, je souhaite vivement maintenir des relations d'échanges constructifs pour défendre et améliorer les conditions de vie des habitants de nos quartiers.Je vous prie de croire, Monsieur l'Adjoint au Maire, en l'expression de mes sincères salutations.

#communication #urbanisme

123 vues

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now