Cérémonie de commémoration

de la libération de Saint-Symphorien

Invité par le Cabinet du Maire de Tours, les représentants de l'association Pitrichacha ont assisté à la cérémonie de commémoration de la libération de Saint-Symphorien (Yves Massot assisté d'Alain Vigneron). La cérémonie a débuté au monument aux morts à l'entrée de la base aérienne de Tours nord, à l'endroit même où les personnes ont été fusillées. Deux anciens combattants ont nommé les personnes mortes pour la France et les autorités ont déposées des gerbes de fleurs. Nous nous sommes ensuite dirigés vers le cimetière de Saint Symphorien pour rendre hommage à Messieurs AUBRUN, CLÉMENT et GERNSHEIMER. (voir les textes ci-dessous). La cérémonie s'est terminée au monument aux morts de la Place Coty. Il m'est apparu important de publier les textes en mémoire des personnes qui se sont battues au péril de leur vie pour notre liberté. C'est un travail de mémoire collective indispensable qui me paraît encore plus important à l'heure où les négationnistes redoublent leurs actions indignes et pitoyables. 

Recueillement sur la tombe de Monsieur Georges AUBRUN

 

Monsieur Georges AUBRUN est né le 3 juillet 1914 au Ponts-de-Cé dans le Maine-et-Loire. Fils de Auguste Xavier AUBRUN et de Marie Augustine RAVION, Georges AUBRUN, secrétaire de police, était marié à Marcelle Gabier, secrétaire sténodactylo ; le couple était domicilié 21 Quai d’Orléans à Tours. Georges AUBRUN appartenait au groupe Baobab du réseau de résistance Marco Polo, réseau de renseignement à destination de Londres créé fin 1942 à Lyon et réunissant un nombre important de Tourangeaux et Tourangelles. Leurs actions étaient multiples, aide au passage de la ligne de démarcation, hébergements de résistants, fabrications de faux papiers, participation aux opérations aériennes. L’une des figures locales marquantes était l’abbé Jérôme Besnard. 

 

Georges AUBRUN fut arrêté et torturé. Incarcéré dans la prison rue Henri-Martin, Georges AUBRUN, ses camarades et d’autres prisonniers en furent extrait le 9 août et conduits au camp d’aviation de Tours pour y être fusillé. Après leur exécution par balles, les 26 corps furent sommairement enfouis dans des trous de bombes. C’est fin août, du 26 au 29, que leurs corps furent découverts puis inhumés au cimetière de Saint-Symphorien après des obsèques officielles.


La mention - Mort pour la France- a été apposée à son acte de décès (établi le 21 septembre 1944) en date du 10 octobre 1945. Il a été décoré de la Médaille de la Résistance le 19 août 1953, publication au J.O. le 25 août 1953.


Dans le cimetière Saint-Symphorien à Tours (partie nord) un monument a été édifié "À la mémoire des 26 victimes de la barbarie allemande fusillées au camp d’aviation de Saint-Symphorien - le 9 août 1944. Son nom est également gravé sur le monument Aux martyrs de la résistance d’Indre-et-Loire, érigé à l’entrée de la base aérienne 705 et sur la Plaque commémorative de l’Union amicale du Personnel de la Police à Tours. 

Recueillement sur la tombe de Monsieur James CLÉMENT

 

Monsieur James CLEMENT, Canadien anglophone, est né le 9 mars 1921 à BRANDA province du MANITOBA au Canada.

Fils de Charles WESLEY et de Alice ANNA MAC VICAR.

Engagé dans la Royal Air Force, 405th Squadron, matricule 24656, détaché de la Royal Canadian Air Force, le lieutenant CLEMENT, officier Bombardier de l’Avro Lancaster ND344 (LQ-V) participa au bombardement de la gare de Saint-Pierre-des-Corps près de Tours mais son avion bombardier fut abattu dans la nuit du 11 au 12 juin 1944 au-dessus de VOUVRAY lors de sa 19e mission de bombardement.

Il sauta en parachute puis réussit à rejoindre « La Salle Girault »  ferme de la famille BODINEAU à LARCAY , où il fut recueilli par Roger BODINEAU et ses fils Raoul et Daniel , résistants du Réseau Bourgogne, qui hébergeaient des agents chargés d’émissions vers Londres. Le reste de l’équipage a pu échapper aux Allemands sauf le radio Devine de la Royal Air Force qui fut fait prisonnier.

« La Gestapo a débarqué chez nous le 24 juillet 1944. Ils le cherchaient. J'avais 15 ans. Les agents m'ont battu pendant plus d 'une heure trente, devant mes parents, avec un tuyau d'arrosage rempli de sable. J'ai craqué », raconte Daniel BODINEAU. 

Son père, Roger BODINEAU et l'aviateur canadien James CLEMENT seront fusillés le 9 août 1944 avec 24 autres résistants au camp d’aviation de Saint-Symphorien. Sa mère Marcelle, déportée à Ravensbrück, en revint en 1945.  

Inhumé au cimetière de Saint-Symphorien. Carré 5 - Tombe 4350, il avait 23 ans. Son nom est gravé sur le Mémorial aux fusillés de Saint-Symphorien, à l’entrée de la base aérienne 705. Le fils biologique de James CLEMENT, Jim Bradley, n’a découvert le nom de son père que récemment, après le décès de sa mère remariée à un Américain. Il est venu se recueillir sur la tombe à Saint-Symphorien en septembre 2012.

Recueillement sur la tombe de Monsieur Walter GERNSHEIMER

Monsieur Walter GERNSHEIMER est né le 7 juillet 1919 à Sarrebruck en Allemagne près de la frontière française. Militaire, déporté à AUSCHWITZ, il est décédé le 16 février 1945 à BUCHENWALD en Allemagne.

 

Par arrêté du secrétaire d'Etat aux anciens combattants et victimes de guerre en date du 10 octobre 1991, il a été décidé d'apposer la mention « Mort en déportation » sur son acte de décès. Sa tombe est située au cimetière de Saint-Symphorien.

 Une plaque a été posée par sa mère Mme Mina GERNSHEIMER le 15 mars 1987, en hommage à son fils, résistant.

Plans, schémas, chartes et autorisations des territoires Classement, définition et hiérarchisation.

Le SRADDET - Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires - vient d'être voté dans sa première version après la réorganisation des régions et constitue les nouvelles règles d'aménagement du territoire. Sa portée juridique se traduit par la prise en compte de ses objectifs et par la compatibilité aux règles de son fascicule.

Le SCoT (Schéma d'aménagement et de cohérence territorial) est en cours de révision et va faire l'objet d'une vaste consultation citoyenne. Une plate forme collaborative va être mise en oeuvre afin de faciliter cette collaboration. Le Schéma de Cohérence Territorial est un document de planification stratégique d'urbanisme et d'aménagement durable du territoire. Le Syndicat Mixte de l'Agglomération Tourangelle (SMAT) a en charge l'élaboration e, la gestion et le suivi de ce document. Il regroupe La Métropole Tours Val de Loire, Tours Est Vallée et Touraine Vallée de l'Indre lesquels constituent le bassin d'emploi.

Vous trouverez ci-contre le glossaire de tous ces plans, schémas, chartes et autorisations ; il vous permettra de bien sérier les finalités de chaque document. 

Un réseau de chaleur pour Tours Nord et Saint-Cyr-sur-Loire !

Une prélude a été réalisée par le service énergie de la Métropole pour le réalisation d'un réseau de chaleur à Tours Nord. Il faut préciser qu'il en existe déjà un qui alimente tout le quartier de l'Europe dont la chaufferie centrale se situe juste à côté du beffroi. Le besoin identifié s'élève à 100 GWh/an dont 73% des consommations concernent le logement. En première approche, le tracé pourrait atteindre 35km de tranchées avec une densité thermique linéaire de 2,7MWh/an/m. Cette première approche permet de justifier la pertinence économique d'une création de ce réseau de chaleur. Pour un réseau à 80% d'énergie renouvelable (biomasse), ce sont 17 000 tonnes eq-CO2 d'évitées par an.

En cas de réalisation d'une production d'énergie à partir de la biomasse, la facture énergétique sera en baisse car le coût du combustible est moindre et le taux de TVA est de 5,5%.

Une prélude similaire est en cours pour Tours Sud ; ces deux projets compléteraient les trois réseaux existants (Tours-ouest et Tours-est et Joué-les-Tours). L'agglomération Tourangelle économiserait ainsi plus de 100 000 tonnes de CO2/an en comptabilisant celle de l'usine SKF.

Ce concept participe à l'éradication de la précarité énergétique, à l'amélioration du confort et participe à l'autonomie énergétique du territoire.

Usage des cartes de stationnement des places réservées pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR)

Les cartes de stationnement (carte européenne de stationnement ou Carte Mobilité Inclusion - CMI) sont liées à la personne. Elles servent à faciliter les déplacements des titulaires d'une de ces cartes. En conséquence, elles peuvent être apposées dans n'importe quel véhicule dont le conducteur ou le passager est titulaire de la carte de stationnement. La CMI comportant la mention 'Stationnement pour personnes handicapées" doit être apposée en évidence à l'intérieur du véhicule et fixée contre le pare-brise afin de permettre la lecture du code barre. Une application pour téléphone portable est à votre disposition pour la géolocalisation des places réservées sur Tours et aux normes (voir rubrique "liens utiles). Pour lire la suite, cliquez sur le logo du document PDF ci-contre.

Charte relative à l'implantation des relais radioélectriques

sur le territoire de la Métropole de Tours Val de Loire

Le développement de la téléphonie mobile et des autres technologies radioélectriques rend nécessaire le déploiement d’installations techniques par l’ensemble des opérateurs, pour assurer une bonne qualité́ du service rendu au public. 

Sur la base du travail de la Ville de Tours sur ce sujet, ville pilote dans le cadre du Grenelle des Ondes en 2009, et en accord avec les Communes, cette présente charte permet de répondre aux enjeux relatifs au développement des technologies sans fil, d’autant plus importants en raison de leur utilisation croissante par les habitants, étudiants, touristes et professionnels. 

Les Communes et les Opérateurs se sont entendus sur un processus de concertation, constituant la présente charte, pour l’ensemble du territoire métropolitain permettant aux opérateurs d’implanter les stations radioélectriques pour assurer un service de qualité́ dans le respect de leurs obligations légales. Ce processus s’inscrit en considération des textes en vigueur et suivra l’évolution des normes et textes législatifs à venir. 

La charte est élaborée à partir de la loi Abeille du 9 février 2015 et de la loi Élan du 23 novembre 2018. Elle ne se substitue pas à la législation en vigueur ou à venir. 

Pour lire la suite, veuillez télécharger le document PDF…

Nouveau PLU : Règlementation du stationnement

des vélos dans les nouvelles constructions collectives

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Le règlement de voirie métropolitain

Les routes départementales et communales sont désormais gérées par la Métropole dans le cadre d’un transfert de compétences. Ce sont 1800 kilomètres de voirie que Tours Métropole entretient et gère sur l’ensemble de son territoire.

Une telle ambition exige de l’efficacité et de la rigueur et c’est pourquoi l’élaboration d’un règlement général de voirie constituera une référence pour tout intervenant sur le domaine public routier métropolitain. L’enjeu est de disposer d’un cadre assurant l’harmonisation des règles sur l’ensemble des territoires et une coordination efficace des travaux. Pour autant, ce texte ne sera pas figé car, dès 2020, une évaluation du règlement de voirie par le Groupe de travail métropolitain Voirie et Gestion du domaine public permettra de répondre aux différentes problématiques rencontrées sur le terrain.

Pour prendre connaissance de ce document, il vous suffit de cliquer sur l'image ci-contre.

Plan de circulation de la citadine C2 sur Tours Nord et Saint-Cyr

La ligne C2 de bus a 43 arrêts. Le départ se situe Place Choiseul à côté de l'octroi (celui de gauche en montant la Tranchée) et le terminus à Maisons Blanches à Saint-Cyr sur Loire. Cette ligne de mini-bus électrique dessert Tours Nord et St Cyr-sur-Loire en correspondance avec le tram à Tranchée et Place Choiseul. Elle offre 16 passages par jour, du lundi au samedi (sauf jours fériés). Pour prendre connaissance des horaires, veuillez cliquez ici.

Surveillance de la qualité de l'air

en région Centre - Val de Loire

La qualité de l’air en Région Centre Val de Loire : La loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie dite loi LAURE du 30 décembre 1996 reconnaît à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé. Cette loi prévoit une surveillance de la qualité de l'air sur l'ensemble du territoire depuis l’an 2000. L'État confie cette surveillance à des organismes agréés par le Ministère chargé de l'Environnement.  

 

Organisme agréé : Lig'Air est une association régionale du type loi de 1901 créée le 27 Novembre 1996 pour assurer la surveillance de la qualité de l’air en région Centre-Val de Loire. Lig’Air fait partie de la Fédération ATMO France, regroupant 19 AASQA (Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l'Air).

Mission : Lig'Air a pour rôles de surveiller la qualité de l’air des 6 départements de la région Centre-Val de Loire, d’informer et de diffuser les résultats.

L’indice ATMO : il est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des appareils automatiques :

  • Le dioxyde d'azote (N02) dégagé par les transports,

  • Les particules (PM10), d'origine résidentiel et tertiaire, agriculture, transports,

  • L'ozone (O3, d'origine photochimique),

 

Le site Internet de Lig'Air : Pour en savoir plus, consultez le site lig'air et abonnez-vous au bulletin journalier ; il vous sera adressé directement sur votre boîte mail tous les jours. Les capteurs sur Tours sont situés au carrefour des Français Libres, rue Daniel Meyer et à Joué-lès-Tours. Vous pouvez aussi vous abonner à la lettre d'information mensuelle et à sentimail' (lorsque la qualité de l'air dépasse le coefficient 6, vous recevrez un mail d'alerte). Pour en savoir plus, cliquer ici

Artémis, le service métropolitain gratuit pour entreprendre ses travaux

Afin de diminuer l’impact énergétique et environnemental des logements et de contribuer à l’attractivité de la Métropole tourangelle par la valorisation de son patrimoine bâti, Tours Métropole Val de Loire a acté la création d’Artémis, une plateforme métropolitaine de rénovation de l’habitat. Ce service est proposé depuis le 1er janvier 2020 et sera pleinement opérationnel à partir d’avril 2020.

La consommation énergétique du secteur résidentiel représente plus d’un tiers de la consommation d’énergie finale de la Métropole, soit un volume d’environ 2 200 gigawatt-heure. Plus de la moitié des habitations a été construite avant 1974, date de la première réglementation thermique à la suite du premier choc pétrolier. Avec 122 000 logements, le parc privé représente 76,4 % des logements de Tours Métropole.

C’est dans ce contexte, et afin de contribuer à valoriser son patrimoine bâti, que Tours Métropole a décidé, au titre de son 3ème Programme Local de l’Habitat 2018-2023, de créer Artémis, une plateforme métropolitaine de rénovation de l’habitat. Pour en savoir plus, cliquez ici

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now