Le centre routier de Tours-Nord

Plan du centre routier de Tours Nord.png

Pour avoir une idée objective du trafic PL sur Tours-Nord, il ne faut pas se limiter au centre routier. Les entreprises de transports, de logistique, d’entretien et de réparation des PL et des cars sont importantes sur ce secteur et l’analyse doit être globalisée.

 

TOURS-NORD EN CHIFFRES

  • 7 zones d’activités à moins de 5 min

  • 182 ha de fonciers

  • 176 entreprises,

  • 3857 salariés

  • 600 quais routiers, dont 230 chez Géodis et 70 chez XPO

  • 1100 mouvements poids lourds par jour dont 

  • 55% en livraison (arrivée)

  • 45 en chargement (départ)

  • 60 % des entreprises de Tours-Nord ont un espace de stationnement PLK dans l’enceinte de leur site

  • Environ 7 000 PL en transit sur l’A 10

 

ORIGINE - DESTINATION

  • 90 % des usagers de la plateforme sont français et 10 % étrangers

  • L’axe principal de circulation est l’A10

  • 60 % des poids lourds sont en transit

  • 40 % sont en desserte locale, dont les deux tiers sur Tours-Nord

 

CONSTATS

  • Le Conseil Départemental est propriétaire du centre routier de Parçay-Meslay 

  • Pour son transfert à la métropole, des discussions ont été engagées, mais sans suite à ce jour,

  • Depuis l’étude diligentée par l’ancien Président du CG, Frédéric Thomas, rien n'a été entrepris,

  • Un projet de station-service Hydrogène serait à l’étude ainsi que la rationalisation de l’occupation du parking,

  • Ce centre routier est souvent complet, il engendre du stationnement sauvage dans les alentours,

  • Le restaurant est très fréquenté ; ce qui fait le succès de ce parking.

 

LE RESTAURANT

  • Le restaurant est aussi la propriété du Conseil Départemental et son exploitation est régie par une DSP de longue durée (30 ans). Tout transfert de ce parking obligerait à indemniser le gestionnaire,

  • Il est fréquenté très régulièrement surtout le soir par les chauffeurs de PL

  • Clientèle de travail de proximité pour les déjeuners

 

DIFFICULTÉS

  • L’accès au centre routier n’est pas aisé et les infrastructures n’ont pas été prévues pour un tel trafic,

  • L’absence de boulevard périphérique à Tours-Nord provoque une circulation intempestive de véhicules (légers et des poids lourds) dans les quartiers et en particulier, avenue Maginot, avenue du Danemark, rue de Suède, rue Daniel Meyer, avenue de la République, etc.

  • Les horaires de livraison des poids lourds ne sont pas du tout respectés,

  • La réglementation du tonnage des véhicules autorisés à pénétrer dans l’agglomération est à revoir complètement.,

  • Les véhicules de livraison ne respectent rien, ils roulent très vite, stationnent sur les trottoirs et laissent leur moteur tourner pendant la livraison,

  • Le développement du e-commerce augmente significativement les livraisons à domicile,

  • L’étude démontre l’importance du trafic et la concentration de la logistique à Tours-Nord (Géodis, centre routier, STEF, zones industrielles, etc.).

 

CONCLUSIONS ET PROPOSITIONS

  • Le départ de la base aérienne va libérer 700 ha de terrain. Une base logistique pourrait y être implantée à partir de laquelle partirait une livraison douce, appelée également « le dernier kilomètre », 

  • L’extension du tramway jusqu’à l’aéroport va contribuer à faire de cette zone, un point multimodal conséquent puisqu’il est prévu aussi d’en faire une gare pour les cars « MACRONS »,

  • Utilisation du tramway au transport des marchandises la nuit  TramFret comme le prévoit le PDUIF (plan de déplacement urbain Île-de-France),

  • La Société URBY (filiale de la Poste) s’est implantée à Tours (Saint-Pierre-des-Corps) * pour gérer le dernier kilomètre  (ivraison douce,)

  • Il faut réduire la circulation des poids lourds à Tours en limitant drastiquement le tonnage des véhicules de livraison dans un périmètre à définir,

  • Du foncier est disponible au nord-ouest du centre routier pour l’agrandir,

  • Un nouveau centre routier vient d'être inauguré sur SORIGNY en espérant qu'il permettra de réduire la fréquentation de celui de Tours-Nord,

  • Concentrer la distribution de tous les carburants dans l’emprise actuelle du centre routier pour éviter les navettes de poids lourds dans le secteur.

* 51 rue du grand Mortier Saint-Pierre-des-Corps

cardinaux logistiques.png

Une implantation des centres routiers et de logistique est nécessaire selon une répartition des quatre points cardinaux. À partir de cette proposition, des livraisons en mode doux doivent s'organiser dans le contexte du dernier kilomètre.

centre-routier-sorigny.png