top of page

Construction Koffmann et Board

Photo est prise du côté de la rue Maximilien KOLBE


Les premiers coups de pelles mécaniques ont commencé sur l’ancien site de France Télécom. En effet, un permis de construire a été délivré à la Société Kauffmann et Broad pour l’édification d’un immeuble d’habitation au 41, avenue Maginot à Tours. À cet égard, une réunion avait été organisée par le promoteur accompagné du service Urbanisme et l’adjointe au maire de référence. La hauteur du bâtiment envisagé étant conséquente, nous avions souhaité obtenir la dimension exacte afin de vérifier la conformité par rapport aux prescriptions du PLU. Cette question a dû être perçue comme une agression, car la réponse a été cinglante : « mais nous connaissons notre métier, monsieur ! »

Ne se sentant pas très à l’aise sur ce point, quelques jours après, la responsable du projet de cette construction m’a appelé pour convenir d’un rendez-vous à leur bureau de vente, avenue de Grammont, afin de me donner des éléments.

Après une réception courtoise et une discussion aimable, cette personne m’a indiqué qu’elle n’avait pas de chiffre exact à me communiquer, mais qu’elle me fournirait la hauteur précise par un prochain courrier. J’attends toujours et je suis comme sœur Anne, je ne vois rien venir. Chacun jugera de l’attitude de ce constructeur, du comportement des services de la Mairie et de la volonté des élus à faire participer les citoyens à la vie de la cité à condition qu’ils ne posent pas de questions embarrassantes.

C’est dire si nos doutes subsistent !


18 vues0 commentaire
Ancre 1
bottom of page