Le bonheur supprime la vieillesse

Franz KAFKA

 

 

Définition : La Silver Économie est un nouveau concept créé en 2013 et regroupe toutes les activités de produits et services destinés aux personnes de plus de 60 ans. L’espérance de vie augmentant, cette tranche d’âge a fortement progressé et a fait l’objet de toutes les attentions des spécialistes en marketing. 

 

Statistiques : Selon l’INSEE, les plus de 60 ans représentent en 2020, 26,6 % de la population française métropolitaine soit environ 17 millions de citoyens. En 2060, ils seront 8 millions de plus. 

 

Comment nommer les plus de 60 ans ? Il fut une époque où ils étaient assez mal considérés, et étaient fréquemment appelées « les vieux, les croulants ou les rabougris ! » Tout cela est très péjoratif et irrespectueux, on est très vite passé au troisième âge, puis aux personnes âgées. Ensuite est arrivée la notion de « retraité », mais ce vocable sous-entendant un « retrait » de la société, il n’a pas prospéré longtemps. Le marketeur, Jean-Paul Tréguier est venu à la rescousse avec la création de la dénomination de « Sénior » plus politiquement correct et pour cause… 

 

Le marché de la Silver Économie emploie 300 000 salariés et le chiffre d’affaires de ce secteur est 130 milliards d’euros pour 2020 selon le ministère de l’Économie et des Finances. Plusieurs indicateurs laissent à penser que cette activité va encore se développer et vont conforter les estimations de l’lNSEE précitées. La science médicale progresse et l’espérance de vie s’accroît. À titre d’exemple, 157 400 décès par cancer sont survenus en 2018 en France, mais le taux de mortalité reste en perpétuelle diminution depuis 25 ans (source : fondation arc).

 

Le maintien à domicile : selon un récent sondage, 90 % des Français veulent vieillir chez eux. Cette donnée va très certainement évoluer à la hausse, car la pandémie de la COVID a provoqué 13 263 décès dans les EHPADs. Aujourd’hui, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) aide à financer le maintien à domicile des séniors. Par ailleurs, de nombreux services se sont développés pour améliorer la qualité de vie des gens en perte d’indépendance. Ces activités font partie intégrante de la Silver Économie. 

 

L’habitat pour demain : force est de constater que les standards actuels de la construction de l’habitat ne favorisent pas beaucoup le maintien des personnes à mobilité réduite à domicile. Dans cet état d’esprit, le cluster NOVECO de Tours, crée de nouveaux concepts pour équiper la maison de demain. Une autre organisation, la Silver-Valley, de la région parisienne, regroupe 300 acteurs ; ils développent des activités novatrices pour répondre aux besoins et aux usages des séniors. 

 

Attention aux préjugés envers nos aînés !

  • Ils sont peu flexibles : c’est faux ! Ils ont beaucoup d’expérience et ont su s’adapter tout au long de leur existence et de leur carrière professionnelle.

  • Ils seraient moins ouverts au changement : c’est encore inexact ! ils se sont appropriés toutes les mutations et les réformes intervenues depuis la guerre de 39/45. 

  • Ils sont moins bien formés : Erreur ! Ils l’ont fait aussi bien dans le cadre de leur métier que dans l’école de la vie.

  • Ils ne sont pas motivés, car leur carrière est derrière eux : fausse conception ! Ils sont engagés et ils sont nombreux dans les organisations caritatives et associations. 

  • Ils sont moins à l’aise avec l’informatique : encore une idée reçue ! Ils sont connectés et utilisent les nouvelles technologies dans leur quotidien, comme le font les jeunes générations. 

Sources : www.emploisenior.net

 

Conclusions : Avec un peu de chance, nous deviendrons tous seniors, un jour ou l'autre. Contribuer de près ou de loin, d’une façon ou d’une autre, à faire en sorte que cette tranche de vie soit la plus agréable possible, nous sera à tous profitable.

personne-agee.jpg

La Silver Économie

Par Yves Massot le 27 octobre 2022